Voyage

Alhambra, joyau de Grenade

Grenade est une magnifique petite ville, capitale de la province du même nom, nichée au sein des montagnes andalouses. Haut lieu touristique en raison des diverses cultures qui l’ont façonnée et des bijoux architecturaux que l’on y trouve, Grenade doit absolument s’afficher dans tout itinéraire de l’Andalousie. L’Alhambra, ensemble palatial classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est certainement une des attractions les plus visitées d’Espagne et vaut, à elle seule, le voyage. Voici pourquoi…

Tout d’abord, un brin d’histoire…

Le nom Alhambra provient de al-Ahmar, signifiant « le rouge » en arabe, en raison de la couleur d’époque des palais, mais aussi  du surnom du fondateur de la dynastie nasride, Muhammad 1er Al-Ahmar, connu pour sa barbe de couleur rousse. Celui-ci y fit établir son palais en 1237. Puis, au fil du temps, l’ensemble de palais devint de plus plus majestueux, habités par la noblesse de la dynastie de génération en génération et ce, jusqu’à la prise de grenade en 1492 par les troupes d’Aragon et de Castille, s’étant unies pour contrer les troupes du royaume musulman. Par la suite, plusieurs rois catholiques s’y installèrent, démolissant certaines parties du royaume et en y ajoutant plusieurs au style occidental. Certaines pièces au décor d’influence musulmane furent restaurées, mais en conservant tout de même de nombreux éléments de style architectural arabe. C’est ainsi que l’on peut retrouver des secteurs du palais anciennement habités par les rois catholiques où le nom d’Allah est omniprésent dans la minutieuse décoration des voûtes et des murs. Il fut aussi mentionner que les juifs ont également contribué à la construction de l’Alhambra, alors que les cultures musulmanes et juives s’associèrent à une période de l’histoire pour résister ensemble à la reconquête des Catholiques.

L’Alhambra est un précieux témoignage de l’histoire et de la combinaison de styles architecturaux provenant de cultures divergentes. Le résultat est saisissant et fait de cet ensemble de palais une des richesses patrimoniales les plus impressionnantes du monde. Lors d’une visite de l’Alhambra, la découverte de différentes pièces, toutes plus phénoménales les unes que les autres, s’impose à tout prix. On y retrouve notamment l’Alcazaba, provenant de l’arabe Al Casbah (forteresse), où étaient, à l’époque, situés les donjons et les résidences des guerriers. Il s’agissait d’un point d’observation incroyable pour apercevoir l’approche de l’ennemi, particulièrement lors de la reconquista. Ensuite, les palais nasrides, grands symboles de l’influence musulmane en Espagne, constituent certainement la partie la plus sensationnelle de l’Alhambra, munis de détails consciencieusement sculptés d’une beauté indescriptible. Les jardins du Partal, dans l’enceinte des palais, sont très emblématiques et sont, eux aussi, d’une grande luxuriance. Les somptueux jardins du Généralife, accessibles au public depuis tout récemment, sont également des merveilles devant être visitées, donnant vue sur l’ensemble palatial et la vieille ville, tout en accordant un moment de détente sous les toits de rose et passages fleuries. Finalement, les palais de Charles Quint, ancien Saint empereur romain, sont d’une inspiration beaucoup plus occidentale mais sont certes, très impressionnants. Petite anecdote: Charles Quint n’y a jamais résidé, les travaux ne s’étant pas finalisés avant son décès. Ce chef-d’oeuvre fut donc abandonné et personne n’eut l’occasion d’y habiter. Heureusement, il fut retrouvé, avant d’être restauré puis, ouvert aux visiteurs.

Hébergement:

Il est préférable de dormir à Grenade afin d’y séjourner assez longtemps pour découvrir l’Albayzin, le pittoresque quartier blanc de la ville et l’ambiance singulière que l’on peut déceler dans les différents secteurs et qui varie selon les heures de la journées. Pour la nuitée, je vous propose l’hôtel Shine Albayzin, au style architectural très typique offrant une expérience inusitée.

Automobile:

S’il est possible de ne pas avoir avec vous un véhicule à Grenade, alors, renoncez à la location. La ville se marche très bien et est composée d’un grand nombre de rues piétonnes ou à sens unique rendant la circulation en voiture pratiquement impossible, et ce, sans parler du stationnement. Un vrai désastre pour les automobilistes!

À savoir:

En raison de son allure fascinante et de la riche histoire qu’elle représente, l’Alhambra est l’attraction touristique la plus visitée d’Espagne et il est donc impératif de réserver des billets environ un mois à l’avance pour s’assurer d’avoir des disponibilités. Je recommande fortement l’achat d’une visite guidée, puisque la découverte des lieux devient encore plus complète et éblouissante. Par contre, il faut prendre en note que les coûts pour accéder au site sont considérablement élevés, bien que la visite soit un incontournable. À vous de voir si vous êtes prêts à investir pour la découverte de ce château qui, selon moi, est extraordinaire.

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Français
English (Canada) Français
Enregistrer