Recettes

Brownies délectables

Ah! Les brownies! Si irrésistibles avec leurs rebords croquants et leur centre fondant dans la bouche, on peine à se contenir devant un tel délice. Devant cette décadence suprême au goût inestimable, les restrictions alimentaires que certains s’imposent afin de perdre du poids semblent se dissiper. Et, à vrai dire, soyons honnêtes, il s’agit d’un péché mignon. Les brownies que je vous présente aujourd’hui ne se qualifieraient sûrement pas de dessert sans culpabilité ou de part quotidienne de vitamines et de protéines. Cependant, il faut demeurer réaliste; un brownie santé regorgeant de minéraux et d’éléments nutritifs n’est pas un véritable brownie. C’est un imposteur. Rien d’autre. Un amalgame d’aliments au nom imprononçable dont la texture et la saveur n’ont rien de comparable. Alors, parlons des « réels » brownies. Ceux qui, par pouvoir semblant relever de la magie, nous font oublier tous nos problèmes du moment, nos angoisses, nos échecs, nos perturbations, en nous offrant des saveurs chocolatées explosives qui immédiatement, provoquent des sourires. Ceux qui, par leur force d’attraction inusitée, détruisent les barrières sociales en rassemblant les becs sucrés. Ceux qui, cependant, font engraisser rien qu’à les regarder mais dont le goût justifie amplement toutes les calories ingérées. C’est ce que je vous suggère aujourd’hui: une recette de vrais brownies alléchants à souhait, un sérieux plaisir coupable.

Brownies délectables:

Ingrédients:

– Trois quarts de tasse de beurre non salé, coupé en cubes
– Deux oeufs
– Trois quarts de tasse de cassonade
– Une pincée de sel
– Une demi-tasse de farine tout usage non blanchie
– 170 grammes de chocolat

Dans le micro-onde, faire fondre le chocolat avec le beurre et bien remuer. Dans un bol de grosseur moyenne, combiner à l’aide d’un fouet les oeufs avec la cassonade et le sel jusqu’à homogénéité. Incorporer le mélange chocolaté ainsi que la farine avant d’enfourner de 23 à 25 minutes à 350 F. Une fois le délice sorti du four, laisser reposer pendant environ deux heures avant de servir. Avec une boule de crème-glacée à la vanille française et un filament de caramel salé, difficile de résister. Surtout, ne pensez pas aux calories, pensez plutôt à vous, et au bonheur qu’ils vous procurent. Oublions la culpabilité!

*Recette provenant du site ricardocuisine.com

Voir mon second blogue: elsalepicurienne.wordpress.com

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Français
English (Canada) Français
Enregistrer