Voyage

Espagne; choisir son moyen de transport

Quand vient le temps d’organiser un voyage, vaut mieux prévoir assez hâtivement le moyen de transport que l’on désire utiliser pour se déplacer à travers le pays et ce, en se renseignant afin de faire un choix éclairé convenant à nos besoins. En Espagne, le pays se visite assez bien en un séjour si vous y consacrer plusieurs semaines afin de pleinement prendre le pouls du pays et de sa culture singulière. Mais, bien sûr, il faut être prêt à laisser certaines villes intéressantes de côté pour se concentrer sur l’essentiel et se faire conciliant quant au temps de route exigé pour suivre un itinéraire relativement complet. Pour effectuer des trajets de plus longue durée et ainsi, s’aventurer davantage à travers le pays, deux options principales s’offrent à vous; le train grande vitesse et l’automobile. Mais il faut savoir que selon le moyen de transport sélectionné, le type de voyage diffère grandement. Voici donc une liste de pour ou contre qui, je l’espère, saura vous guider dans l’organisation de votre voyage.

Le TGV:

Points positifs: Le TGV est certes moins dispendieux que la location d’un véhicule lorsque l’on voyage seul ou à deux puisque le coût d’un billet est individuel. Les trajets se font plus rapidement qu’en automobile et le réseau de TGV espagnol est reconnu comme étant des plus efficaces.

Points négatifs: Bien que Madrid, capitale espagnole, soit la ville européenne possédant le plus grand nombre de destinations accessibles en TGV, il existe de nombreuses villes fort intéressantes ne faisant pas partie du vaste réseau du train grande vitesse européen. Il faut compter parmi celles-ci de multiples villes andalouses, un nombre important de destinations balnéaires prisées par les touristes et divers villages au charme incontestable. C’est une déception, j’en conviens.

La voiture:

Points positifs: La location d’une voiture est plus économique lorsque le voyage se fait à plusieurs puisque la facture est divisée par le nombre de touristes présents dans le groupe en question. Le véhicule est par ailleurs choisi selon vos besoins et désirs, vous permettant de circuler en utilisant une marque avec laquelle vous êtes familier et convenant à votre budget. Sans oublier qu’avoir en sa possession une automobile permet d’avoir une flexibilité incomparable au TGV, nous accordant une grande latitude quand au choix d’itinéraire et au rythme des trajets. Le paysage que l’on découvre en suivant les routes principales espagnoles est tout simplement indescriptible et révèle un côté caché de l’Espagne tout en nous en apprenant davantage sur l’agriculture et le relief du pays ainsi que le mode de vie des paysans qui y habitent.

Points négatifs: Il ne faut pas négliger les coûts associés non seulement à la location mais aussi au stationnement (qui sont parfois démesurés), aux voies payantes et à l’essence. La conduite d’une voiture peut être pour certains épuisante, d’autant plus que les trajets sont parfois plutôt longs. Certaines villes ne sont pas particulièrement conçues pour recevoir des voitures et la circulation y est alors assez pénible. Les stationnements se font alors rares et il est difficile pour un gros véhicule de s’y garer. Soyez en conscients.

En espérant que toutes ces explications vous orienteront dans votre décision. Chose certaine; peu importe le moyen de transport utilisé, l’Espagne est un pays à voir à tout prix. Que ce soit en TGV ou en automobile, promenez vous afin de découvrir tous ses trésors cachés.

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Français
English (Canada) Français
Enregistrer