Voyage

Malte: destination sous-estimée

Particulièrement en ce moment alors que le monde se confine à tous les coins du globe et que les voyages sont hors des plans pour plusieurs mois, je me trouve très privilégiée d’avoir vécu des expériences hors du commun au travers de mes nombreux voyages. J’ai une famille avec qui je partage un goût pour la découverte et le tourisme et qui m’a donné cet intérêt pour la nouveauté, le contact culturel. Au fil des années, j’ai développé une réelle passion pour le voyage et tout ce qui l’englobe. Je dirais qu’il y a peu de moments où j’atteins un niveau de bonheur comparable à ce que je ressens lorsque je voyage. Et je crois que ces moments sont encore plus magiques lorsqu’on ne sait pas trop à quoi s’attendre, que la destination est, disons, moins fréquentée qu’à l’habitude. 

Aujourd’hui, je vous parle de Malte. Je ne dis pas que Malte est un pays peu touristique, loin de là, mais il s’agissait d’une destination dont j’avais tout de même peu entendu parler avant mon départ en avril 2019. Si je vous demande de pointer sur une carte l’emplacement de Malte, peut-être que certains d’entres vous n’y parviendront pas, notamment parce que le territoire de l’île est assez minuscule. 316 km carré pour être plus exact. Ça ne correspond même pas à la superficie de la région administrative de Montréal! C’est assez spectaculaire de penser qu’un si petit espace peut recueillir tant de merveilles. Et je crois que c’est justement cet aspect qui en fait un endroit si magique. Voici quelques éléments qui font de ce pays une destination européenne à visiter absolument.

1- Les gens: Les maltais sont sympathiques, joviaux, facilement approchables. On se sent en sécurité en tout temps sur l’île et apprécié en tant que touriste. De plus, la majeure partie de la communauté est bilingue, Malte ayant été dans les siècles derniers une colonie britannique. Ça fait du bien d’être dans une destination où l’on peut communiquer aisément avec la population tout en se sentant très dépaysé. 

2- L’architecture: Il ne suffit que de quelques clics sur Internet pour trouver des clichés de la Valette ou de Mdina avec leurs bâtiments patrimoniaux, églises magnifiquement restaurées et ruelles sympathiques. Toutefois, ces photos ne sont pas une représentation bonifiée de l’île. Elles représentent fidèlement la réalité du paysage architectural que l’on trouve sur place. En gros, je crois que la meilleure façon de décrire la façade des bâtiments serait de parler d’une rencontre entre la culture arabe et celle de l’occident, mais d’une façon très différente de ce que l’on retrouve en Andalousie, qui possède également un héritage de ces deux cultures. À vrai dire, le seul mot me venant à l’esprit devant ce mélange de classicisme et de baroque est WOW.

3- La diversité: En visitant Malte, vous avez l’occasion de combiner culture, nature, petit village rustique et paysage urbain. Chaque ville a une touche qui lui est propre. Mdina vous transporte dans l’époque médiévale tandis que Marsaxlokk vous plonge dans un univers coloré avec ses bateaux de pêcheurs peints à la main. Sliema, quant à elle, vous offre gratte-ciels et boutiques européennes. 

4- La culture: Malte est un véritable musée à ciel ouvert. Et lorsque les histoires que vous racontent les parois de ses bâtiments ne vous suffisent pas, l’île vous propose musées portant sur à peu près tout (musique, archéologie, orfèvreries religieuses, etc.). Toutefois, il n’y a pas que sa riche histoire qui fait de Malte un lieu hautement intéressant, mais aussi sa culture actuelle. La population maltaise a notamment une langue bien distincte qui ne se parle que sur cette petite île. Vous aurez l’occasion d’entendre, au cours de votre séjour, ce fascinant mélange d’italien, d’arabe, de français et d’anglais. De plus, la foi des habitants a de quoi surprendre également et ajoute à l’expérience, spécialement en temps de Pâques alors que les processions publiques créent une ambiance des plus authentiques. J’ai eu l’opportunité d’être témoin de cette foi religieuse assez spectaculaire pendant la semaine pascale et voir les 350 monuments religieux de l’île prendre vie. C’était phénoménal!

5- La température: En avril, période qui selon moi est idéale pour une visite de l’île, on parle d’une température qui oscille aux alentours de 15 degrés. Ainsi, la chaleur n’est pas trop accablante et permet des excursions quotidiennes extérieures dans le confort. 

6- Un endroit facile à découvrir: Puisque l’île est si petite, il est réaliste de la visiter en une semaine et bien prendre le pouls de l’endroit. Je vous recommande de loger dans un appartement de style AirBnB à La Valette et de prendre le taxi ou le traversier pour visiter les autres lieux d’intérêt de l’île. Chaque ville se visite parfaitement à pied et quant à Gozo, autre île de l’archipel maltais, je vous suggère de prendre l’autobus touristique. Il s’agit sans aucun doute du meilleur moyen de faire le tour de l’île efficacement. 

J’espère que mes arguments vous auront convaincu. Honnêtement, il y a tant d’autres aspects qui font de ce pays un trésor caché… Je sais que la quarantaine met actuellement un frein à nos projets de voyages, mais ce n’est pas une raison de s’empêcher de penser aux destinations qui nous font rêver. Lorsque nous aurons enfin vaincu collectivement cet ennemi et pourrons repartir à la conquête du monde, les moments passés à l’étranger nous sembleront encore plus magiques. 

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Français
English (Canada) Français
Enregistrer