Bologne : joyau culturel de l’Émilie-Romagne

July 7, 2024

Les gens trouvent cela toujours un peu surprenant quand je leur dis que Bologne est ma ville préférée de l’Italie. C’est vrai que le territoire italien abonde en destinations incroyables, mais selon moi, Bologne est une ville sous-estimée qui a tant à offrir. Je vous ai déjà expliqué dans un précédent article pourquoi j’adore cette ville. Ancienne ville médiévale bien conservée, elle possède un charme incontestable. Sa population jeune et étudiante lui donne un dynamisme et une ambiance vibrante. Lorsque j’ai eu l’opportunité de vivre un échange étudiant en Italie à Milan, à quelques heures de train à peine de Bologne, je savais qu’il fallait que je saisisse l’occasion de retourner dans cette ville qui m’avait déjà tant séduite. Mon opinion en redécouvrant la ville, cette fois-ci seule, n’a certainement pas changé. 

Aujourd’hui, cependant, je préférais prendre le temps de lister plus en détails les activités et attractions de la ville, question de vous donner un meilleur aperçu de la façon idéale d’y passer une journée culturelle bien remplie. Oui, la ville possède un charme incontestable et c’est une destination gastronomique de choix, avec son emplacement stratégique dans la région d’Emilia-Romagna (région connue pour le jambon de Parme, le vinaigre balsamique et le parmesan). Toutefois, il s’agit aussi d’un haut lieu culturel de l’Italie, ce qui n’est pas à négliger. 

Lorsque je voyage seule, les musées sont toujours une activité que je priorise, puisque je peux profiter de l’occasion pour aller à mon rythme et m’attarder aux œuvres et aux périodes historiques qui me parle et davantage. J’ai donc, au cours de ma journée à Bologne, saisi l’opportunité de découvrir ses nombreux musées. J’en suis venue à la conclusion que la culture et l’art ne sont certainement pas en reste à Bologne. Voici les attractions culturelles que j’ai pu explorer et qui m’ont particulièrement plu.

Les musées : 

  • Musée civique archéologique de Bologne : Étant une grande amatrice de l’art de l’Égypte antique, j’ai été agréablement surprise par la quantité et la qualité des nombreux sarcophages, momies et autres vestiges de l’antiquité présents dans la section égyptienne du musée archéologique de Bologne. Sa collection égyptienne est l’une des plus importantes d’Europe. Le musée donne sur une charmante cour intérieure, un petit oasis calme nous permettant d’admirer plus longuement les façades joliment entretenues du Palazzo Galvani, monument du XVe siècle qui accueille le musée. Le second étage donne accès à une vaste collection de statues en marbre dans les sections romaine, grecque et étrusque-italique. Bref, un musée où l’on s’abreuve d’art et d’histoire, comme je les aime. 
  • Pinacothèque nationale : Les amateurs d’art seront comblés par ce musée consacré aux Beaux-Arts proposant des chefs d’oeuvres datant du 14e siècle 19e siècle. Également appelée la Galerie nationale, cette galerie d’art s’impose comme l’une des plus riche et des plus incontournable de l’Italie. 
  • Les collections du Palazzio d’Accursio : Situé sur Piazza Maggiore, ce monument du 14e siècle est un important palais de Bologne, où siège actuellement la mairie. On y expose de riches collections artistiques dans un somptueux décor où se multiplient tableaux et ornements dorés. 

Les églises : 

Les églises à Bologne sont toutes plus belles les unes que les autres. À chaque coin de rue, vous en trouverez une qui saura vous émerveiller. Mes recommandations personnelles? 

  • La Basilique de San Petronio, qui se distingue par son apparence quelque peu hétéroclite et son imposante façade, est située au coeur de la Piazza Maggiore. Il s’agit de l’église la plus importante de la ville. Son aspect inachevé lui concède une apparence des plus uniques. 
  • La Cathédrale de Bologne, aussi appelée Cathédrale San Pietro, est un incontournable. Les différentes parties de son architecture datent du 16e et 17e siècle et son intérieur révèle un décor somptueux de style baroque.
  • Santuario di Santa Maria della Vita : Un peu moins connu, ce monument religieux dévoile un architecture renversante, avec ses fioritures en marbre. De toute beauté!

Quelques oeuvres architecturales et historiques à ne pas manquer : 

Déjà, en se baladant à Bologne, on est plongé dans une tout autre époque (c’est d’ailleurs ce décor qui nous transporte qui me plait tout particulièrement à Bologne). Toutefois, il y a certains monuments iconiques qui nous rappellent encore davantage sa riche histoire et sont devenus particulièrement emblématiques de la vile. Pensons notamment aux tours de Bologne (Due Torri) qui, érigées au coeur du centre historique, constituent un symbole immanquable de la ville. La Piazza Maggiore et la Piazza del Nettuno (avec son impressionnante fontaine) sont également des lieux prisés et bien vivants où s’observent des panoramas typiques bolognais. Tout près, la Torre dell’Orologio, ont il est possible de faire l’ascension (plutôt escarpée, prenez garde) propose des vues imprenables sur Bologne et la campagne environnante. Et n’oublions pas l’incontournable Université de Bologne, la plus ancienne université du monde occidental, qui possède une bibliothèque digne de Poudlard dont la visite mérite un détour.

Comme vous pouvez le constater, Bologne, c’est bien plus qu’une ville où se gaver de pâtes bolognaises (qui d’ailleurs là-bas sont plutôt nommées tagliatelle al ragù). Il s’agit d’un lieu culturel remarquable de l’Italie, trop souvent mis de côté selon moi au profit de villes plus célèbres telles Rome ou Venise. Toutes les villes sont incroyables en Italie, certes, mais si vous pouvez vous le permettre dans votre itinéraire, et que vous êtes amateurs d’art et de culture, n’hésitez surtout pas à faire au moins un arrêt à Bologne. Cela en vaut certainement coup.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Like
Close
elsafoodie © 2023
Close